AccueilCalendrierPublicationsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

ELEANOR CONTERIA

 :: La Création :: Les fiches de présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 30 Sep - 23:52
 
ELEANOR CONTERIA
Identité
• Surnom : ELI
• Date de naissance : Je suis née le 13 JANVIER 2075
• Âge : Ce qui me fait 27 ans
• Origine : Staten Island
• Orientation : Je suis hétéro
• État civil : Et célibataire
• Études :
• Profession :Artiste peintre
• Allégeance : (Le Clan/Covent auquel appartient votre perso)
• Poste : (Infant/Sire/Gouverneur + de quel état/etc)
• Situation familiale : (Père/mère/frère/soeur/etc)
• Goûts : (5 choses que votre perso aime)
• Dégoûts : (5 choses que votre perso déteste)

• Camp : (à mettre impérativement sous hide)
• Avatar :
Caractère & Physionomie
† Caractère et Personnalité †


Eleanor est une jeune femme aussi généreuse que spontanée. Elle ne compte pas son temps ni son affection pour les personnes qu’elle aime et elle fait partie de ces gens qui ne passe pas à côté d’un sans-abri sans lui donner quelque chose, que ce soit de la nourriture ou une aide quelconque. Son ambition dans la vie est de rendre heureux ou de donner un peu de bonheur le plus possible les gens qu’elle rencontre ou qu’elle aime. Sans doute est-ce à cause de sa trop grande sensibilité qu’elle ne peut rester indifférente à toute forme de malheur. 
D’une oreille attentive, ça ne la dérange pas de rester des heures à écouter quelqu’un parler de quelques sujets que ce soit. Elle est aussi capable de répondre intelligemment, elle n’est pas seulement une douce et gentille idiote, elle en a dans la tête autant que dans le cœur. Observatrice et attentive, rien ne lui échappe et il faut bien dire que sa curiosité y joue également un grand rôle même si on lui a déjà dit que c’était un vilain défaut. Malicieuse, et malgré son âge, elle ne rate jamais une occasion de faire quelques farces ou quelques commentaires facétieux, toutes les raisons sont bonnes pour s’amuser et profiter de la vie. Sa générosité et sa sensibilité n’ont de commune mesure qu’avec sa fidélité, tant en amour qu’en amitié. Il ne lui viendrait jamais à l’idée de laisser tomber ou de trahir quelqu’un qu’elle aime ou apprécie et ce dans n’importe quel domaine. Elle ferait n’importe quoi pour ceux qui lui sont chers, même si elle doit encourir leur colère. Si elle a manqué d’assurance en étant jeune, cela fait longtemps qu’elle y a remédié, sûre d’elle, elle ne s’en laisse pas conter et bien au contraire est capable d’une grande détermination et d’une obstination hors normes.

† Physionomie et Habitudes vestimentaires †


Grande et élancée, Eleanor a une taille proche du mètre quatre-vingt aux formes douces et légèrement athlétiques. Du haut de sa tête jusqu’en bas de son fessier, une longue chevelure noire, lisse bien que légèrement ondulée couvre ses épaules et son dos telle une couverture de soie. Deux yeux semblant être fait d’or liquide dont la teinte varie suivant ses émotions pour aller jusqu’à une couleur noisette, légèrement ambrée quand elle est d’humeur chaleureuse et jusqu’à l’or, purement métallique et glacial quand elle est de méchante humeur. Une bouche pulpeuse, des traits fins, un port altier… Elle a tout d’une reine sans pour autant se considérer comme telle. Le reste de son corps est tout en courbe douce, lui donnant une apparence délicate bien qu’elle ne manque pas de force comme elle peut parfois le prouver quand elle se fâche. 

D’un point de vue vestimentaire, Eleanor n’est pas difficile ayant rapidement appris à se contenter de peu, tout ce qui lui va est bon à mettre, peu importe qu’il s’agisse de vêtements griffés par les plus grandes marques ou de simples vêtements de seconde main. Les couleurs ne lui font pas peur même si elle a une petite préférence pour le vert dans toutes ses nuances ainsi que le bleu. Pour ce qui est des accessoires, il s’agit essentiellement de ceux qu’on lui offre exception faite de quelques ceintures ou colifichets fantaisies qu’elle aura achetés sur un marché. 

Histoire



Eleanor n’a pas connu l’amour d’une famille avant un certain âge et pour cause, son histoire débute par celle de sa grand-mère… Femme de haut standing ne jurant que par les apparences et les quand-dira-t-on, Hélène Clark était ambitieuse et surtout désireuse de se trouver un mari qui pourrait encore améliorer sa condition sociale. Malheureusement, c’était sans compter sur ce jeune professeur d’université avec qui elle eut une brève aventure, ce qui suffit pour la mettre enceinte. Hélène, loin de se douter de son état, rompit sa relation avec le pauvre homme dès qu’elle trouva un meilleur parti. Ce parti se nommait William Jameson et tout comme Hélène, avait de grandes ambitions sociales. Ce ne fut que peu de temps après le début de leur relation qu’Hélène se rendit compte de son état. De fait, elle fit croire à William que l’enfant était de lui et celui-ci s’empressa de l’épouser. Le pauvre professeur d’université ne sut jamais qu’il était père d’une petite fille prénommée Gloria. Cette petite fille grandit et eut rapidement une petite sœur. Malheureusement si tout laissait penser que tout était pour le mieux pour cette enfant, ce n’était pas le cas. Pour diverses raisons, elle jalousa sa sœur cadette, chercha à attirer l’attention de ses parents de façon continue, n’hésitant pas briser la réputation des hommes qui traversaient sa vie… Un professeur avait eu un geste déplacé, un marchand avait essayé de l’agresser, un policier avait abusé d’elle… Tout était bon et elle se moquait bien de détruire des vies. Hélène et William en eurent assez et la chassèrent de la maison. 

La jalousie et le désir d’attention de Gloria se transforma en haine à l’égard du monde entier. Elle se mit à se droguer, voler, se prostituer… Enfin, elle tomba enceinte à son tour sans connaître le père de cet enfant qu’elle ne désirait nullement mais qu’elle devait garder par manque de moyen pour se faire avorter. C’est dans cette ambiance que naquit Eleanor. Forcée de déménager sans cesse pour suivre sa mère, de supporter le style de vie de cette dernière… Eleanor apprit très vite à se cacher quand sa mère se prostituait afin que les hommes qui venaient chez elles ne posent pas les mains sur elle… Elle supporta cette vie jusqu’à ses 13 ans, âge où elle prit la fuite pour se retrouver à la rue et sans un sous. Pendant deux ans, elle vécut de petits larcin, volant pour se nourrir, se vêtir mais surtout pour dessiner. Eleanore avait un don pour le dessin. A l’aide de craie, elle dessinait de véritable petite fresque sur les trottoirs, un petit chapeau à ses côtés pour y recevoir quelques pièces des passants. Elle trouva son premier ami sous un pont, un clochard, ancien militaire qui s’était mis en tête de prendre sous son aile la jeune fille qu’elle était. Malheureusement, le peu d’argent qu’elle recevait pour ses dessins ne suffisait pas pour les faire vivre tous les deux et voler pour deux personnes était nettement plus difficile que pour une seule personne. Bien que ne voulant pas finir comme sa mère, elle décida de se prostituer pour gagner un peu plus d’argent qu’elle mettait au bénéfice de sa survie ainsi que celle de son ami. Elle était assez jolie fille pour attirer quelques clients mais si certains étaient assez heureux pour revenir, son manque d’expérience en faisait souvent fuir la majorité. Heureusement, elle changeait d’endroit régulièrement, aussi elle ramassa rapidement assez d’argent pour louer une chambre dans un motel quasiment délabré où elle resta jusqu’à ce que son ami décède. Se retrouvant seul, elle se prostitua nettement moins, juste pour subvenir à ses besoins qui étaient finalement bien maigres puisque se résumant à quelques repas de maigre qualité et le loyer pour la chambre. Elle continua par contre ses dessins qui, en plus d’être une passion, étaient devenu également sa manière d’oublier sa propre vie le temps de quelques heures avant de s’arrêter, de ranger ses craies et de commencer à chercher un client potentiel. Vint un jour où elle aborda un homme, il n’avait pas l’air du genre à avoir besoin de passer entre les mains d’une prostituée mais elle ne reculait jamais devant la difficulté. Elle l’aborda donc, lui proposant ses services et lui indiquant ses tarifs. Bien sûr, elle ne pouvait pas demander autant que les prostituées professionnelles mais connaissant la somme exacte dont elle avait besoin régulièrement pour vivre, elle avait construit les siens en conséquence. Contrairement à ce qu’elle s’attendait, c’est-à-dire à un refus catégorique, ce dernier accepta de la suivre mais ne réclama aucun service d’ordre sexuel, il se contenta de faire la conversation, même si c’était finalement surtout elle qui parla, lui racontant sa vie sans même comprendre comment elle en était arrivée à se confier à un parfait inconnu.

C’est grâce à cet homme que sa vie changea du tout au tout. Il lui offrit une nouvelle vie, l’adopta, lui donnant par la même occasion son nom. Elle fréquenta les meilleures écoles une fois qu’elle se fut remplumée, se découvrit un « frère » dans le protéger de son père adoptif… A leur contact, elle grandit, murit et apprit beaucoup de choses. Elle étudia l’art et apprit la peinture, travaillant de temps à autre à l’agence pour se faire un peu d’argent de poche même si elle ne manquait de rien. Elle voulait pouvoir se débrouiller par elle-même… Elle accepta même de poser pour Chase O’Kelly, ce frère de cœur en qui elle avait toute confiance, sa façon à elle de se prouver à elle-même et à sa mère, même si cette dernière n’était pas là pour le voir, qu’elle s’en était sortie et qu’elle pouvait aller de l’avant… A présent, elle n’était plus Eleanor Jameson mais bien Eleanor Conteria, fille adoptive de Julian Conteria, artiste reconnue… C’est dans sa vingt-troisième année qu’elle découvrit la nature exacte de ce qu’était Julian et Chase. Voulant faire une surprise à son père à l’occasion de son anniversaire, elle fouilla la maison de fond en comble pour y trouver d’anciennes photos pour en faire un portrait marquant son évolution… Quelle ne fut pas sa surprise quand trouvant ces fameuses vieilles photos, elle remarqua que son père n’avait en rien changé au fil des années. Elle le savait pas assez superficiel pour s’adonner à la chirurgie plastique pour garder un physique de jeune premier aussi, quelques peu intriguée et dans la confusion, elle rassembla les photos et débarqua dans le bureau de son père, qui était en conciliabule avec Chase à cet instant, pour lui demander des comptes. Comment pouvait-il ne pas avoir changé tout ce temps ? Comment était-il possible qu’il n’eut même pas une ride de plus que sur celles des photos alors qu’il n’était pas adepte de la chirurgie esthétique ? Elle le harcela de question, se moquant de savoir que Chase était là, n’y prêtant même pas attention bien que ce dernier tenta de la calmer et de l’arrêter. Elle insista longtemps jusqu’à ce qu’elle obtienne une réponse qui la laissa quelque peu déconcertée. Tout d’abord, elle n’y crut pas une seconde, réaction typique de tout être humain se retrouvant face à une réalité qui ne coïncidait pas avec sa vision du monde, puis elle exigea des preuves et celles qu’elle reçut mit fin à la discussion. Son père était un vampire… Elle se tourna vers Chase qu’elle confronta également, se demandant si il le savait et il fut à son tour obligé de lui dire la vérité le concernant… Elle ne demanda pas pourquoi ils ne le lui avaient pas dit plus tôt, la réponse était assez évidente… Après quelques jours de réflexion où elle s’isola le plus possible, elle décida que finalement cela ne changeait rien, Julian était son père de plein droit depuis qu’il l’avait adoptée et elle l’aimait toujours autant, il en allait de même pour Chase qui restait son frère de cœur… Ils étaient ce qu’ils étaient mais ils étaient toujours les Julian et Chase qu’elle avait rencontré et apprit à aimer…


Par P'tit Loup inspiré par Ariemm - Pour Epicode
→ The Game Master ←
avatar
→ The Game Master ←

Messages : 86
Date d'inscription : 08/04/2013
Localisation : Belgique

Dossier Personnel
Âge : :
Données Perso ::
Voir le profil de l'utilisateur http://gensomaden-saiyuki.forumsactifs.com




Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Création :: Les fiches de présentations-